Le "double triangle" de Paris (timbre oblitérant triangulaire)

 

C'est ainsi que j'ai baptisé ce timbre oblitérant triangulaire (terme défini par R. Abensur et J-C. Delwaulle) servant à l'annulation des chiffres-taxe par la Recette principale de Paris,  non signalé dans la littérature spécialisée:

 
Ma plus ancienne date à ce jour, mai 1887:
 
 
Voici une seconde pièce, en mars 1888 :




 Une troisième de janvier 1889 :





Une quatrième, sans date:

(vue dans la 76ème VO d'Achat Collections (lot 1575))




Et une cinquième en avril 1889:

 

Elle apparaît dans l'article de R. Abensur sur "les surtaxes maritimes et pour services extraordinaires de l'Union" (Documents Philatéliques n°188, 2ème trimestre 2006)
 
Ancienne collection J-C. Delwaulle

 
Remarque:
Pour cette dernière pièce, il n'est pas sûr qu'il s'agisse d'un double triangle: la frappe n'est pas assez nette pour une identification certaine...



Sachant que l'on voit, jusqu'en 1888, des grands triangles (crénelés ou non), auxquels succèdent, vers 1890, des triangles plus petits, on peut formuler l'hypothèse suivante:

Les grands triangles "évidés" n'oblitéraient pas de façon suffisamment marquée les chiffres-taxe; l'Administration aurait alors décider de "remplir" le vide... avant de réaliser qu'il était plus simple de fabriquer des triangles plus petits qui seraient bien visibles dans la partie centrale des chiffres-taxe!

Période d'utilisation constatée: (à partir du très faible échantillonnage ci-dessus)

1887
1888
1889
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

 
Voici une pièce vue sur ebay:
 
 
En supposant qu'il n'y ait pas de truquage, on peut dire qu'il doit s'agir d'une lettre du 2ème échelon de poids non affranchie, taxée à Paris par un 60c préoblitéré au moyen du "double triangle".
 
L'absence de millésime dans le bloc-dateur est embêtante...
 

 
 
Inutile de dire combien j'apprécierai les scans de pièces en votre possession, afin de mieux connaître la période d'utilisation de cette griffe!

Merci à Bernard et Doudad qui ont vu ces pièces sur Delcampe:

 
 
 
Autre exemple communiqué par Bonif que je remercie:
 
(mai 1888) 
 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire