jeudi 30 avril 2020

Pseudo-cachets d'éditeurs de cartes postales.

Au début du XXème siècle, âge d'or de la carte postale illustrée, une pratique s'est développée pour satisfaire les goûts des cartophiles de l'époque: les éditeurs vendaient des cartes "affranchies" côté vue avec un timbre-poste de petite valeur faciale, oblitéré au moyen d'un pseudo-cachet de leur fabrication, imitant les timbres à date de la poste. 

Cette mode existait surtout dans nos anciennes colonies.




La ressemblance avec les vrais timbres à date était parfois très poussée au point que l'identification n'est pas toujours certaine.



En France métropolitaine, cette pratique semble inexistante ou exceptionnelle.

En voici un premier exemple possible; mais il est si beau que je me demande si ce n'est pas une fabrication moderne?



Quant à celui-ci, j'hésite entre un pseudo-cachet et un cachet d'essai car on en connaît de très ressemblants pour d'autres bureaux...



J'ignore si cette pratique est ensuite simplement passée de mode ou si elle a fait l'objet d'une interdiction. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire